Créer mon blog M'identifier

Les baies de Goji

Le 1 juin 2017, 15:11 dans Culture 0

La baie de Goji est réputée pour ses vertus thérapeutiques. Si elle est utilisée dans la médecine traditionnelle dans les pays orientaux depuis plusieurs millénaires maintenant, elle a fait son apparition dans les rayons de nos magasins assez récemment. Faisons un petit point pour savoir ce que cette baie apporte vraiment à la santé selon des vérités scientifiques.

En savoir plus sur la baie de Goji

« Baie de Goji », c’est un nom purement commercial que l’on a donné à ce fruit qui pousse dans les régions orientales, principalement en Chine et en Mongolie, mais aussi au Tibet, d’où elle est originaire.Il pousse sur un arbuste dénommé lyciet. D’où Son nom d’origine qui est en fait la « baie du Lyciet ». Il s’agit d’une baie rouge à la forme allongée et qui a un goût modérément sucré.Dans les magasins, elle est souvent présentée sous forme de fruit séché, de jus (mélangé à d’autres fruits) ou encore de pilule.

Ses principes actifs

Si les vertus qu’elle possède ne font pas l’unanimité, il est incontestable qu’elle est l’un des fruits les plus riches en nutriments. Elle contient plus d’une dizaine d’acides aminés (dont le tryptophane et l’isoleucine) et d’oligo-éléments (zinc, fer, phosphore…). Sa teneur en calcium est presque identique à celle du lait et elle renferme plus de protéines que le blé. Elle contient aussi des vitamines C, B1, B, B6 et surtout E. C’est une source importante d’antioxydants, car elle contient plus de béta carotène que les carottes. Enfin, elle contient aussi la zéaxanthine et plusieurs polysaccharides.

Ce qu’en dit la science

Plusieurs études ont déjà été effectuées pour déterminer scientifiquement les bienfaits de la baie de Goji. En effet, une étude clinique réalisée aux Etats-Unis en 2008 sur 50 volontaires en bonne santé a prouvé que la consommation de 120ml du jus de la baie en question pendant 2 semaines a apporté une amélioration du bien-être général (sommeil, humeur…) de ces sujets par rapport au groupe ayant consommé un placébo. L’étude menée une année plus tard a démontré que le taux de cholestérol total et de LDL (ou « mauvais cholestérol » qui se dépose dans les artères et les obstrue) des volontaires ont baissé. En revanche, le« bon cholestérol » qui aide à détruire la partie grasse du sang (HDL) a augmenté chez une cinquantaine de volontaires qui ont bu 120ml de baie de Goji pendant 1 mois.

Les études effectuées par la prestigieuse commission scientifique et technologique chinoise affirment que la baie de Goji contribue à améliorer la vision grâce au béta carotène et protège le foie. Une étude chinoise a en effet démontré que la baie de Goji aide à contrer la toxicité du tétrachlorure de carbone dans le foie grâce à la présence de dipalmitate de zéaxanthine.

Il a été estimé par une étude publiée par le journal de l’université médicale de Beijing (1992) qu’un mécanisme de promotion des cellules T CD8 et la régulation des cytokines, dus à la consommation de la baie de goji, pouvait être utile dans le renforcement du système immunitaire et servirait notamment pour le traitement du psoriasis.

Sources :

http://www.nutranews.org/sujet.pl?id=846

http://www.santescience.fr/baie-de-goji/

http://www.goji-bio.org/pages/Etudes_cliniques_sur_la_baie_sechee_de_goji_Bio-1412987.html

L’huile de Krill

Le 1 juin 2017, 12:16 dans Culture 0

L’huile de Krill et ses vertus grandement vantées intriguent la communauté scientifique depuis quelques années déjà. Pour éclaircir certaines zones d’ombre, des études ont été menées pour savoir si cette huile avait bien des effets bénéfiques sur la santé.

 

L’huile de Krill : qu’est-ce que c’est ?

 

Un Krill est un petit crustacé assez semblable à une crevette très riche en nutriments. Ce crustacé fait partie des aliments de base des baleines. D’ailleurs, Krill signifie littéralement « nourriture de baleine ». C’est donc de ce plancton qu’est tirée l’huile de Krill.

 

Les apports en nutriments du Krill

 

L’intérêt principal de l’huile de Krill pour la santé est son contenu riche en acides gras, le plus connu étant l’Omega 3. Elle contient, entre autres, des acides gras polyinsaturés (EPA et DHA) déjà connus pour maintenir un bon niveau de tension artérielle et est très riche en Astaxanthine. Le Krill est aussi composé de 70% de protéines et de 14% de minéraux, et contient des vitamines du groupe B ainsi que les vitamines D, E et A. Il est notamment riche en zinc, en fer, en iode et en manganèse, entre autres.

 

Les avis scientifiques

 

La toute première étude menée et publiée sur l’huile de Krill en 2004 a été effectuée sur 120 sujets. Un groupe a ingéré de 1 à 3 grammes par jour d’huile de Krill, un autre groupe a ingurgité 3g d’huile de poisson et un dernier groupe a consommé du placébo. Le groupe ayant pris l’huile de Krill a vu son taux de cholestérol total diminuer de 13 à 18 %. Le « mauvais cholestérol » (le LDL) a connu une baisse entre 32 à 39%, tandis que le « bon cholestérol » (HDL) a augmenté de 43 à 60%. Concernant les triglycérides, les doses de Krill de 2 à 3g par jour ont permis de les diminuer de 27 à 28%.

 

Une étude faite à l’université Mc Gill de Montréal a démontré que le Krill est de 8 à 10 fois plus efficace que l’huile de poisson pour ce qui est de baisser le taux de cholestérol et d’augmenter le HDL. Plus récemment (en 2013), une étude clinique a évalué l’effet de la prise de 3g par jour d’huile de Krill, d’huile de poisson et de placébo sur 24 volontaires pendant 4 semaines sur les paramètres lipides sanguins.

 

L’étude a démontré que le groupe ayant pris de l’huile de Krill a vu augmenter significativement la concentration d’oméga-3 dans le sang des participants. Sachant que notre alimentation estbeaucoup plus riche en Oméga 6 qu’en oméga 3, alors que nous avons besoin d’un équilibre entre les 2 pour maintenir notre corps en bonne santé (notamment pour nos articulations), ces résultats sont donc très intéressants.

 

Enfin, dans une autre étude réalisée au Canada, il a été constaté que l’huile de Krill soulage et réduit plus significativement les effets du syndrome prémenstruel (SPM) chez les femmes par rapport à l’huile de poisson.S’il n’a pas encore été prouvé que la prise des suppléments d’huile de Krill a un effet direct sur notre santé cardio-vasculaire, les résultats obtenus jusque-là se penchent tout de même dans cette direction.

Sources :

http://www.masantenaturelle.com/chroniques/chroniques2/krill.php

http://www.santescience.fr/huile-de-krill/

http://www.extenso.org/article/l-huile-de-krill-favorise-le-bilan-lipidique/